AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Non je ne viens pas prier, je viens espionner :: Iso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Team Hadès
avatar
Team Hadès

Messages : 177
Date d'inscription : 24/10/2012



Personnage
| Age: 45 ans
| Parent Divin: Éole
| Relation ship:

MessageSujet: Non je ne viens pas prier, je viens espionner :: Iso    Mar 30 Oct - 18:30

❥ Iso & Ben







Je sais je ne devrais pas être là, on ne pas donner d’ordre d’espionner les camps ennemies mais j’ai envie de me balade, me sentir libre. Le sous terrain n’est pas fait pour moi. Mon fils dors, ma femme aussi et moi je n’arrive pas fermer l’oiel. Je suis retourné une dizaine de fois aux toilettes pour me passer le temps mais à chaque fois que je retournais dans mon lit le sommeil ne venait pas. J’ai donc décidé que de l’air frais aller me faire du bien. J’enfilai discrètement un jogging noir, un tee-shirt blanc, je n’avais pas envie de la réveiller.

Une fois arrivé à la surface je pris une grand bouffé d’air, elle m’emplit les poumons brutalement, c’était comme si je n’avais pas respiré de l’air frais depuis des mois, on étouffé littéralement sous cette terre. Je m’installai sur le bord de l’immeuble affecté, des demis dieux faisaient leur ronde pour vérifier s’il n’avait pas d’intrus et m’observaient comme s’ils voyaient un fantôme, je décidai alors que ma place n’était pas ici, fallait mieux que j’aille vraiment faire un tour. Je me laissai alors tomber dans le vide et avant d’arriver près du sol mon corps se transforma en vent, je me suis fait porté par les courants d’air pendant une dizaine de kilomètres avant de me décider de rejoindre l’ancien camp Jupiter.

Arrivant au niveau du tunnel Caldecott, je m’engouffrai en forme de vent entre les deux gardes du camp adversaire sans me faire remarquer, une fois arrivé dans celui-ci j’observai l’endroit. Je n’étais jamais venu ici, j’étais un demi-dieu grec et je n’avais jamais rencontré de romain pendant mon séjour à la colonie. Ces romains avaient fait l’effort de faire ressembler leur cité à Rome. Je glissai dans la ville miniature, j’observais leur structures, leur forme, y avait encore quelque personnes à l’extérieur malgré l’heure, il devait être minuit et quelque ici.

Une fois cette petite promenade de santé, je ne découvris pas mon père ici, c’était dommage j’aurais bien aimé le provoquer, ou lui donner de fausse espoir. Je me dirigeai hors de la ville, je venais de distinguer des collines, ils y avaient plusieurs temples dédiés aux dieux romain, je zigzaguais entre eux pour entrevoir les statues des dieux en formes romaine. Après avoir entrevu la constitution des temples de mars, pluton, Bellone, me curiosité finit par se remplacé part de la lassitude, ces romains n’étaient pas trop innovants, j’avais l’impression de regarder un vieux livre d’histoire. Entre deux temple je découvri une silhouette féminin, une femme, je ne sais comment vous dire ça mais j’avais l’impression qu’elle faisait partie de ma famille, elle devait peut-être être une enfant de mon père, la preuve même qu’il ne m’aimait pas et qu’il pensait cas sa petite personne, je reste néanmoins invisible, en forme de vent. Je la traversai sans corps, à une certaine vitesse comme pour l’inviter à me débusquer, j’aimais bien le danger et si elle était vraiment une fille d’Éole, elle serait qu’elle n’était pas seule.
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Team Poséidon
avatar
Team Poséidon

Messages : 319
Date d'inscription : 02/08/2012



Personnage
| Age: 16
| Parent Divin: Éole
| Relation ship:

MessageSujet: Re: Non je ne viens pas prier, je viens espionner :: Iso    Jeu 1 Nov - 12:50

C'est une soirée comme je les aime, où le vent souffle doucement contre mes cheveux qui volent autour de mon visage, me donnant presque l'impression de voler moi aussi.
Une bonne soirée pour réfléchir. Vous devez vous demander "à quoi ?". Et bien tout simplement à ma vie, à ce qu'il s'y passe en ce moment...J'ai ce besoin irrationnel de toujours tout décortiquer, de toujours revenir en arrière pour ne manquer aucun détail. Peut-être que ça me perdra, on dit toujours qu'il n'est pas bon de vivre dans le passé. La colline aux temples se dessine devant mes yeux. Ma pauvre grand-mère se retournerait dans sa tombe, elle qui n'a jamais cru qu'en Dieu, qu'en l'unique qui puisse exister à ses yeux. Désolée, Mamie, mais en réalité, il y en a une infinité...Moi-même je ne connais pas tous leurs noms. Ni leurs formes romaines (oui parce qu'en plus, il y a la version grecque et romaine de chaque dieux. Formidable, non ?).

Vivre au camp Jupiter présente certains avantages. Tout d'abord, plus de bungalows triant tout le monde en fonction de son parent divin. Ensuite, le fait que tout Rome soit miniaturisé ici. Ca donne l'impression qu'il y a une vie, après l'adolescence, et qu'on ne meurt pas tous après cette période dans d'atroces souffrances, comme on nous le rabache à la colonie. Non, vraiment, je me plais plutôt bien, ici. En plus, je vois très souvent mon père, mon vrai, pas mon horrible beau-père hypocrite. Papa est indéfinissable, en clair, il est juste...Lui. Physiquement, on ne pourrait pas prétendre à un quelconque lien de parenté, mais pourtant, on se ressemble un peu, dans nos personnalités. J'ai bien fait de le suivre avec Poséidon.

La colline n'est pas difficile à monter, la preuve, en quelques minutes, je suis déjà au sommet, parmi les temples des grands dieux. Je ne suis pas venue pour prier, ou faire une offrande. Juste parce qu'ici, on a l'impression d'être...ailleurs, on est plus proche du ciel. Je souris. Tout à coup, l'air devient étrange...bizarre, comme chargé. Comme quand Papa est dans les parages. Sans me retourner, je demande :

- Papa ? C'est toi ?

Aucune réponse. Peut-être que je me suis trompée. Je regarde les environs...personne. Je me sens traversée par quelque chose...La sensation, désagréable, me fait frissonner. Je ne suis pas seule, c'est définitif. Je ne peux pas avoir fait d'erreur, après tout, c'était bien réel. Mon sourire s'efface, mes sourcils se froncent.

- Ce n'est pas drôle, montrez-vous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Team Hadès
avatar
Team Hadès

Messages : 177
Date d'inscription : 24/10/2012



Personnage
| Age: 45 ans
| Parent Divin: Éole
| Relation ship:

MessageSujet: Re: Non je ne viens pas prier, je viens espionner :: Iso    Jeu 1 Nov - 20:32

❥ Iso & Ben







Je ne me suis pas trompé, elle était vraiment ma demi sœur, où un truc de ce genre. J’avais envie de continuer à lui faire peur mais j’ai finalement décidé de la rassurer, c’était d’une certaine manière une personne de ma famille, je n’avais pas envie qu’elle meurt part ma faute. Le vent souleva ses cheveux à plusieurs reprise et enfin je décidai à apparaitre juste devant elle, je lui souris. « Décidément j’ai toujours raison. » Cette remarque m’était totalement adressé, je me félicité d’avoir trouvé son autre enfant, j’avais toujours douté que je n’étais pas unique, les dieux aiment s’amuser avec le corps de pauvre mortel, je pleins tellement ma mère qu’elle l’a aimé jusqu’à son dernier souffle. J’observai alors la jeune femme de plus près, elle devait avoir l’âge de mon fils, elle était si jeune encore. Je déposai une main sur son épaule. « Tu es si jeune. » Je retirai alors ma main de son épaule et lui souris, je l’avais certes un peu effrayé avant mais je ne voulais pas paraitre méchant en vers une gamine, de plus si Tobias était une fille, il aurait pu lui ressembler.

« Dis-moi quel âge tu as ? 16 ans ? 18 ? », Je fis le tour de la petite, j’adoptais une démarche très lent. « Si tu veux un conseil très chère demi sœur, empêche leurs de te voler ta jeunesse. » Je m’approchai alors d’elle pour être sûr qu’elle seule entende mes paroles. « La guerre, ce n’est pas drôle, ils vont te voler tout ce que tu as, ils vont te changer, tu ne seras plus jamais la même personne, si je peux me permettre, je te conseil de vivre ta vie librement. » Voilà je l’ai prévenu après si elle décide de foutre sa vie en l’air, elle ne poura jamais me reprocher de l’avoir prévenue. « Oh faîte quel impoli que je fais je me présente, je suis Benjamin Cypher, fils d’Eole, tu es aussi son enfant n’est-ce pas ? »

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Team Poséidon
avatar
Team Poséidon

Messages : 319
Date d'inscription : 02/08/2012



Personnage
| Age: 16
| Parent Divin: Éole
| Relation ship:

MessageSujet: Re: Non je ne viens pas prier, je viens espionner :: Iso    Ven 2 Nov - 14:16

Je soupire. L'homme, très modeste, qui se trouve devant moi a ce sourire, ce genre de sourire que j'aimerais bien faire ravaler. Mais ce ne serait pas très poli, pas très adapté pour une première rencontre, et pas forcément la personne avec qui j'ai envie d'avoir des problèmes (mieux vaut connaître la personne à qui on a affaire avant d'engager les hostilités) et puis il paraît plus fort et plus expérimenté. Est-ce que j'ai dit que je détestais perdre ? Non ? Et bien, maintenant, je le dis. Avant que je puisse me dérober, sa main se pose sur mon épaule. Je ne dis rien : je suis jeune, c'est indéniable, tout comme lui est vieux (la quarantaine passé, au moins...). Son regard me ferait presque regretter d'être née, presque, je ne suis pas aussi impressionnable.

Et retour à ce sourire stupide. Inspire, expire, sourire hypocrite, c'est fait.

- J'ai seize ans, et par conséquent, je suis assez âgée pour décider de ce qui est le mieux pour moi. Je sais ce qu'une guerre implique. Gardez vos conseils pour quelqu'un d'autre, ils me seront tout aussi utiles que si vous aviez dit "Les carottes donnent les fesses roses".

Il tourne autour de moi, et ça, c'est vraiment, vraiment stressant, à croire que je suis une proie attendant de se faire bouffer. Tout compte fait, c'est ça que je déteste plus que le sourire de ce type. Demi-frère ? Ce doit être celui dont Papa m'a parlé, celui qu'il voulait rallier à Poséidon. Je me mets à espèrer qu'ils ne nouis rejoindra pas. J'aime bien avoir Papa pour moi seule, même si c'est un dieu, et que je ne dois pas être sa seule enfant. Je n'aime pas trop sa vision de "vie libre". Je suis libre. Sans les dieux, je suis quoi ? Une pauvre idiote faiblarde et humaine ? Puisque Benjamin l'avait fait, je décide de me présenter à mon tour.

- Et moi, je suis Isobel Hastings. Eole est aussi mon père, comme vous l'avez si justement deviné...D'ailleurs, Vous n'avez pas voulu nous rejoindre, je crois..Papa n'était pas très content. Vous m'expliquez ce que vous faites ici, puisque vous n'êtes pas censé vous y trouver ?

Je persiste à utiliser le vouvoiement. Pas vraiment par respect, juste pour la distance que cela sous-entend. Je ne veux pas avoir de quelconque lien avec lui, peu importe qu'il soit mon demi-frère. La partie divine ne compte pas tout à fait, en plus. Pas d'ADN, comme c'est pratique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Non je ne viens pas prier, je viens espionner :: Iso    

Revenir en haut Aller en bas
 

Non je ne viens pas prier, je viens espionner :: Iso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tu viens ou tu ne viens pas ?
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]
» Je ne te connais pas... d'où viens tu?(Coeur boiteux )
» Viens prendre ta claque !!!
» Pour une personne admirable et exceptionnelle. ♥ [ Viens vite, grognasse. ♪ ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson rpg :: RPG ~ Camp Jupiter :: Colline aux temples-