AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Morphée&Victoire ×× Good fight, bad friendship

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Team Zeus
avatar
Team Zeus

Messages : 474
Date d'inscription : 07/05/2011
Age irl : 22



Personnage
| Age: 18 ans
| Parent Divin: Athéna | Un peu Artémis dans mon coeur.
| Relation ship:

MessageSujet: Morphée&Victoire ×× Good fight, bad friendship   Mar 30 Oct - 21:15





« Good fight, bad friendship »









Je ferme les yeux et écoute le doux chant des oiseaux dans la nature calme de la forêt. C'est calme et apaisant et cela me rappelle l'époque où j'étais encore une chasseresse. Je me prend à penser désormais que finalement, vivre à 8 ans pendant près d'un siècle, c'est une expérience étrange et unique. Et un peu hors nature, je dois l'avouer. Mais je ne regrette pas cette expérience, au contraire elle me manque. C'est pour cela que je viens souvent dans telle ou telle forêt. Elles me rappelleny les nuit autour du feu. Elles me rappellent les concours de tir à l'arc, que j'avais gagné pour quelques unes. C'est apaisant, tranquille. Je lève le doigt, siffle un peu et un rossignol vient se poser. Je lui caresse les ailes doucement, dans le brusquer et le voilà qui pépie. J'ai toujours aimé les oiseaux, peut-être parce que ma mère a pour attribue l'un d'eux. Je secoue la tête. Comme si ma mère m'avait jamais apporter quoique ce soit. J'aime les oiseaux car ils sont absolument adorables, c'est tout.

Je regarde l'oiseau prendre son envol. Je sourit à la vue de sa liberté. Oui, il est libre, il peut aller où il veut, quand il veut. Il ne sait pas toujours ce qu'il veut, mais quoi qu'il décide de faire il y arrivera. Sans limite. Sans frontière. Étendre ses larges ailes, planer, sentir l'adrénaline de la hauteur. Le vent passant entre les plumes, les nuages le rencontrant pour le mouiller un peu parfois, le soleil proche le séchant aussitôt. Le ciel doit être un paradis. J'aimerais être un oiseau. J'aimerais voler. Mais je suis condamnée à rester dans la condition humaine. Froide, terre à terre, enfermée. L'homme n'est pas libre. Je ne suis pas libre. Enfermée dans les contraintes. Dans un monde où je ne devrais même pas être.

Une branche craque et je me retourne. Ne puis-je donc pas trouver un refuge où je pourrais être seule, tranquille ? Doit-il toujours y avoir quelqu'un pour me déranger ? Je pince les lèvres et sort une flèche de mon carquois. Sait-on jamais, peut-être est-ce un monstre. Je m'approche d'un pas ferme vers l'endroit d'où vient le bruit, prête à chasser bien vite la chose qui vient m'importuner. J'écarte les branches, et voit un peu plus loin une silhouette. Humaine. Ce n'est pas une raison pour que je range mon arme cependant, car il peut tout aussi bien s'agir d'un demi-dieu ennemi. Hors, se planter devant un ennemi en étant désarmée est loin d'être la meilleure des stratégie, bien au contraire. Aussi, je mets cette silhouette en joue et m'avance prudemment. Sauf que... Ce que je vois est bien un ennemi, mais pas un ennemi, disons... Ordinaire. Devant mes yeux se tenait Morphée.

« Eh bah tiens ! Le dieux des pionceurs ! Je rêve, il est debout au milieu d'une forêt ! T'es somnambule ? Non parce que franchement, toi faire une promenade en forêt, ça tient du miracle ! »

Manquer de respect à un dieu n'avait jamais été un bon choix de carrière, notamment parce que généralement, après, on était plus trop vivant et un peu plus mort. Seulement, Morphée était Morphée, le dieu du sommeil. Un flemmard grande gueule, surtout. Je ne sais plus du tout comment on s'est rencontrés mais ça n'a jamais été l'amour entre nous. Morphée est un homme, dragueur, cynique, flemmard. Il représente un de pire côté des hommes, une des pires choses sur cette terre. L'un des sept péché capitaux : la paresse.

Mais alors... Pourquoi est-ce qu'au fond de moi je suis si... heureuse ? Heureuse de quoi ? De le revoir ? C'est pathétique ! Je ne fais que l'insulter, l'envoyer boulet. Il est une des pires choses sur Terre. Comment est-ce que je pourrais l'apprécier, apprécier ce qu'il est, apprécier ce qu'il représente ? C'est impossible, inconcevable ! Je dois certainement me tromper, ce doit juste être le soulagement de ne pas avoir à affronter un ennemi impitoyable. Morphée n'est pas si fort, il ne pense qu'à dormir, le genre pas si dur à vaincre pour cause de manque d'endurance. Il suffit d'attendre qu'il s'épuise et on le cueille comme une pomme sur un arbre. Oui, Morphée est un adversaire facile, le genre dont je ne m'inquiétes pas. Enfin... Ses pouvoirs sont plus redoutables, il pourrait m'endormir et me faire faire les pires cauchemars. Mais il faut bien savoir affronter sa peur.

Et puis quoi ? Pourquoi je pense à un combat avec Morphée ? Pas question que je ne me batte avec ce truc ! Je veux dire.. C'est Morphée ! Avec lui, les combats sont verbaux. Violents parfois mais surtout verbaux. Le genre de joute qui apaise l'âme, la vide de toute colère. Un moyen comme un autre d'être calme, serein, mais un moyen non choisit que l'on endure.

Et puis, comme disait Robert Desnos : Une place pour les rêves mais les rêves à leur place.



Morphée ◈ Victoire


© Macha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://p-jackson-rpg.forumgratuit.org

Team Hadès
avatar
Team Hadès

Messages : 98
Date d'inscription : 28/08/2012



Personnage
| Age: Quelques millénaires
| Parent Divin: Nyx & Hypnos
| Relation ship:

MessageSujet: Re: Morphée&Victoire ×× Good fight, bad friendship   Mer 31 Oct - 12:42

Victoire & Morphée ϟ
« Good Fight, Bad Friendship »


Aujourd'hui, je veux me reposer. Je suis crevé. Enfin, ça ne change pas de d'habitude, je suis le dieu du sommeil, tout de même. Pour faire une sieste, rien de mieux qu'un endroit calme, sans bruit, mis à part le chant des oiseaux. Vous l'aurez compris, cet endroit calme, c'est la forêt. Je n'y suis pas retourner .. depuis que j'ai croisé ma fille, Dawn, là-bas.. Avant que la guerre ne l'a tue. Avant que JE ne la tue. Mais n'y pensons plus, abandonnons ces souvenirs qui nous chagrinent tant et pensons plutôt à la forêt. Arrivé là-bas, je contemple les arbres, avec cette si belle écorce, ces si belles feuilles qui tombent une à une, pour revenir au printemps. Je devrais faire faire des rêves sur les saisons, un de ces jours. Un oiseau rouge -un rossignol, sûrement- vient me sortir de mes pensées. Il se pose sur ma tête et me picore la tête. Je ne le chasse pas. Jamais je ne pourrais faire de mal à un animal. Et puis il va bien s'arrêter à un moment. Quelques minutes passent, avec, comme seul bande son, le « tac-tac » du bec noir du rossignol sur ma p'tite tête. Voulant faire ma sieste, je le chasse gentiment d'un petit geste de main, et manque de tomber. La branche qui se trouvait en dessous de mon pied produit un craquement quand ma chaussure la rencontre. C'est fou ça, je suis sûr que ça va être comme dans les films. Quelqu'un va se ramener avec un pistolet, ou un arc, ou une dague pointé sur moi. Ça va être un agent du FBI et il va m'embarquer pour.. pour quoi ? On a le droit de dormir dans la forêt ? Je tourne la tête et aperçois cette petite demi-déesse là.. Comment déjà ? Victoire, c'est ça. Une des seules personnes avec qui je ne peux pas parler normalement. On est obligé de s'engueuler comme des fous. Je voulus lui dire un truc méchant mais elle me grilla la priorité.
« Eh bah tiens ! Le dieux des pionceurs ! Je rêve, il est debout au milieu d'une forêt ! T'es somnambule ? Non parce que franchement, toi faire une promenade en forêt, ça tient du miracle ! »
Mais quand est-ce que les gens comprendront que je ne dors pas tout le temps ! Bon, j'allais le faire,d'accord, mais ce n'est pas une généralité.. De plus, je déteste qu'on m'attaque parce que je dors trop, cette petite ne se rends peut-être pas compte qu'elle parle à un dieu de la plus haute importance. Je pourrais la rendre insomniaque pendant des semaines, lui faire faire les pires cauchemars de sa vie, ou même l'endormir à jamais, ou bien la.. Il faut que je réplique ! Je ne vais pas me laisser faire par une.. fille de.. d'Athéna quoi ! Ça doit expliqué son caractère de cochon. Si je ne me trompe pas, elle est dans la Team Zeus. La team des débiles, des dictateurs.
« Déjà, on dit bonjour, quand on a été bien élevé. Ce qui n'est apparemment pas ton cas. Ensuite, j'ai le droit d'aimer la nature comme n'importe qui. Donc lache moi les basques pauvre fille d'Athéna. »
Effectivement, j'ai « oublié » de mentionner que j'étais venu pour dormir, mais ce n'est qu'un détail, et je ne veux pas qu'elle me saoule toute la journée avec ça. Vous savez quoi ? Ça me ferais presque plaisir de la voir, vous savez quoi. Enfin quelqu'un avec qui se disputer sans devoir se rabibocher, un espèce de punching-ball invincible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Team Zeus
avatar
Team Zeus

Messages : 474
Date d'inscription : 07/05/2011
Age irl : 22



Personnage
| Age: 18 ans
| Parent Divin: Athéna | Un peu Artémis dans mon coeur.
| Relation ship:

MessageSujet: Re: Morphée&Victoire ×× Good fight, bad friendship   Sam 3 Nov - 20:45





« Good fight, bad friendship »









Oh, il est agacé, je le vois à son air et ne peut m'empêcher de sourire à ce constat. Oui, je l'agace. Et j'adore voir cette moue, ce froncement de sourcils et ce regard de reproche. Mieux, je m'en délecte. Je pourrais passer ma journée à ne faire que provoquer cette grimace pour tout simplement voir l'énervement transcender ses iris bleus que le miroitement de la lumière constelle d'une myriade de teintes de bleu-vert. Je me demande quand même à quoi ressemblent ces yeux lorsqu'ils sont joyeux, mais je préfère leur fascinant éclat d'énervement. Les yeux sont le reflet de l'âme, qu'on dit. Je crois que ça n'avait jamais été aussi vrai qu'avec lui. C'est un véritable livre ouvert. Tenez, par exemple, là, je suis sur qu'il songe à la meilleure façon de me réduire en loque mentalement brisée par des cauchemars pires encore que l'on pourrait imaginer.

« Déjà, on dit bonjour, quand on a été bien élevé. Ce qui n'est apparemment pas ton cas. Ensuite, j'ai le droit d'aimer la nature comme n'importe qui. Donc lâche moi les basques pauvre fille d'Athéna. » réplique-t-il à mes remarques.

Un autre sourire fend mes lèvres, cette fois-ci amusé. Oh, il veut jouer à ça ? Sincèrement ? Il aurait déjà oublié que je suis la reine de la réplique. Et puis... Sale fille d'Athéna ? C'est quoi cet insulte ? C'est clair, ma mère est une pétasse qui ne s'occupe jamais de ses enfant, enfin sauf ses chouchous et je n'en fait définitivement pas parti. Mais m'insulter de fille d'Athéna... Eh, je suis pas comme elle, ça se voit comme le nez au milieu de la figure, alors c'est le genre d'insultes qui sonnent creuses. Mais bon, je crois que le dieu de sommeil s'en fiche, d'avoir une bonne répartie. Y a que pioncer qui compte, après tout, pour lui... Non ? Mais bien sur que si.

« C'est ça, c'est ça. Tu sais quelque chose sur la politesse, toi, peut-être ? Oh, pardon, peut-être que tu mets bien ta main devant ta bouche, en effet, je n'avais pas pensé à ça, toutes mes excuses. Et puis, la nature, c'est vrai que tu dois l'aimée... Dessinée sur ton oreiller ! »

Je ris un peu, mon petit sourire toujours collée à mes lèvres. J'ai l'impression que... Oui, je me sens bien. Je me sens bien grâce au fait d'insulter un joli gar... Oulà, eh, doucement, je vais penser quoi, là ? Je suis vraiment pas bien, moi, à penser que des mecs sont jolis depuis ces neuf dernières années. Surtout un abruti pareil. Un idiot ne peut pas être beau. Normal, puisque la beauté est intérieur. Et celui-là, il est pourri jusqu'à la moelle, y a pas de doutes. Voir même plus profond encore.

« Tu allais faire quoi ? Pioncer ? Tu le fais pas assez, c'est clair ! Tu t'es fait chassé de ta team à grand coup de pieds, je parie. Vu comme tu dois rien foutre, tu dois avoir les fesses plus rouges que si tu avais mangé des carottes. »

Oulà, eh. Mon esprit part où, là ? D'où je fais référence au fait que les carottes donnent les fesses rouges ? Je raconte vraiment n'importe quoi, là, il va falloir que je me reprenne. Avec des pensées aussi décalées, c'est sur et certain que Morphée va me prendre pour une demeurée. Enfin, je crois que c'est déjà la cas alors disons un peu plus que d'habitude.

De toute façon, comme disait Pierre Doris : Conseil d’un chasseur : pour chasser le lapin, mettez-vous derrière un arbre et imitez le cri de la carotte !




Morphée ◈ Victoire


© Macha


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://p-jackson-rpg.forumgratuit.org


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Morphée&Victoire ×× Good fight, bad friendship   

Revenir en haut Aller en bas
 

Morphée&Victoire ×× Good fight, bad friendship

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Viens voir Victoire (Elle)
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Victoire de Noailles }~ Prise !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Percy Jackson rpg :: Rpg ~ New York :: Les environs :: La forêt-